TECHNIQUE OPERATOIRE

La nephréctomie partielle consiste à faire l’ablation de la tumeur suspecte en préservant le maximum de tissu rénal sein.

Dans notre centre, nous utilisons de façon systématique le robot chirurgical DaVinci® pour cette intervention. Le but est de minimiser les cicatrices et les suites opératoires en augmentant la précision du geste.

Le rein est un organe richement vascularisé. L’artère rénale doit donc être clampée dans la plupart des cas avant de réaliser l’exérèse. Le temps de clampage doit être le plus court possible (idéalement inférieur à 20 min). C’est ce qu’on appelle l’ischémie chaude. La vision robotique permet d’avoir une information visuelle excellente sur les marges de résection

Après l’exérèse, une suture de la zone opératoire et d’une éventuelle brèche de la voie urinaire est réalisée. L’artère est alors déclampée. Un contrôle de l’hémostase a lieu.

La plannification chirurgicale permet de vous proposer une chirurgie individualisée. Elle s’appuie sur le stade de la maladie, les données biologiques et de l’imagerie rénale.

La tumeur est envoyée au laboratoire pour une analyse histologique  définitive.

 

Préparer son intervention

Consultation d’annonce

Une consultation d’annonce auprès d’une infirmière spécialisée vous est proposée afin d’aborder l’ensemble des aspects de la chirugie, de votre hospitalisation et du retour au domicile.

Préparation cutanée

Une douche complète, de la tête au pied, doit être réalisée à l’eau et au savon, la veille et le matin de votre intervention.

La zone a dépiler (à la creme, le rasage n’est pas recommandé) vous est précisé lors de votre consultation opéraoire.

Régime alimentaire

Aucun régime n’est recommandé.

Le tabagisme doit être sevré dans la mesure du possible. Il est prouvé que fumer augmente les risques post-opératoires.

Un jeûne de 6h (solide et liquide et tabac) doit être respecter selon les recommandations de l’anesthésiste.

Type d'anesthésie

Cette intervention se déroule sous Anesthésie générale.

Une évaluation est réalisée auprès d’un médecin anesthésiste avant votre intervention.

Type de chirurgie

Il s’agit d’une chirurgie assistée par le Robot DaVinci®. 

L’abord dépend de la location de la tumeur. 

  • Dans le majeur partie des cas, il se fait par la cavité abdominale = voie d’abord trans-péritonéale. 5 ou 6 trocarts sont positionnés.

Les incisions abdominales sont réalisées (de l’ordre du cm) pour placer les trocarts. La cicatrice au dessus de l’ombilic est plus grande car la plièce opératoire sera retirée par là.

Rein Incision Robot

  • Dans certaines situations (tumeur postérieure) l’abord est réalisé dans la lombe = abord retro-péritonéal. Cela permet d’éviter d’insuffler la cavité abdominale ce qui diminue encore les douleurs et favorise la récupération post-opératoire.

Cicatrisation / Drainage

Pansements :

Les plaies sont fermées par des points résorbables. Les pansements sont réalisés quotidienment durant votre intervention.

Les plaies peuvent rester à l’air au domicile. Une infirmière peut être cependant amener à réaliser des pansements et/ou retirer les points au 10e jour (une ordonnance vous est remise)

Drain : 

Un drain abdominal peut être mis en place pour une durée de 24 à 48h en moyenne. Il n’est pas systématique.

Sonde vésicale : 

Elle n’est pas systématique.

Durée d'hospitalisation

De 2 à 3 nuits en moyenne. La durée d’hospitalisation est adaptée à vos suites opératoires

Suites opératoires

Toute intevention expose à des risques opératoires.

Les douleurs sont modérées, prises en charge par des antalgiques per os. La coelioscopie peut entrainer des coliques abdominales et des lourdeurs au niveau des épaules, ce phénomène disparait en 48 à 72h.

La mobilisation et l’alimentation se font le jour même ou le lendemain de l’intervention.

Un repos physique de 1 mois est recommandé, sans porter de charges lourdes (6 kg). Vous pouvez marcher, monter des escaliers ou vous déplacer en voiture.

 

Saignement

Le saignement est un des risques de cette chirurgie du fait du caractère très vascularisé du rein.
Le saignement post opératoire, selon son importance peut être surveillé ou donner lieu à une transfusion. La reprise, exceptionnelle, est parfois nécessaire pour compléter l’hémostase.

 

Fonction rénale

Dans le cas d’une ablation partielle, la quantité de rein sein restant (rein opéré + rein controlatéral) est suffisant pour une vie normale.

En cas de pathologie pré-existante, une baisse de la fonction rénale peut survenir.

 

Phlébites

La prostatectomie totale expose à un risque de phlébite. Une prévention doit être réalisée par des injections quotidiennes d’héparine par une IDE. Il est également recommandé de porter des bas de contention jour et nuit pendant un mois et marcher régulièrement.

Pour en savoir plus, télécharger la fiche AFU :